Dépêches

Social

Date: 2019-02-12

Social

CONTESTER UN ACCIDENT DU TRAVAIL

En principe, suite à une déclaration d'accident du travail, la caisse primaire d'assurance maladie notifie qu'elle a reconnu le caractère professionnel de l'accident. Elle adresse sa décision à la victime et à l'employeur. Celui-ci dispose alors de 2 mois pour contester cette décision.

La question a été posée à la Cour de cassation des conséquences d'un défaut de notification de la décision de la CPAM à l'employeur. La reconnaissance de l'accident du travail lui devenait-elle inopposable ?

Pas du tout pour la Cour de cassation pour qui l'absence de notification de la décision de la CPAM permet seulement à l'employeur d'en contester le bien-fondé sans condition de délai.

Cass. civ., 2e ch., 24 janvier 2019, n° 17-28208 FPB

Retourner à la liste des dépêches Imprimer